Labels

Monday, March 19, 2018

DZC/DFC le point début 2018

Le point sur la situation

Pour résumer la situation : TTCombat a racheté Hawk Wargames au cours du second semestre 2017. Pendant plusieurs mois, Hawk avait des difficultés : de ce qu'on voyait : pas ou peu de stock chez les revendeurs, webstore fermé pendant plusieurs mois, pas ou peu de communications de leur part. En réalité, c'est qu'ils devaient être en pleine tractations pour sauver la boutique (on a pas de détails sur ce qu'il s'est réellement passé, on le saura peut être un jour... le KS de dropfleet n'y est peut être pas étranger). Il semblerait que le créateur des jeux, Dave Lewis, a décidé que la seule manière de sauver ses créations étaient de les faire passer sous le contrôle d'une structure plus robuste. On n'aurait pas tort de faire le parallèle avec le destin de Spartan Games (faillite, puis récupération des licenses par WaylandGames)

TTCombat semble être une grosse boîte (ils annoncent avoir 50 personnes) qui fait des décors (MDF) mais possède aussi d'autres jeux de figurines que je qualifierais "de niche" : Carnevale, Rumbleslam, Relics. Ils se sont engagés à achever le kickstarter DFC, et un grand nombre de backers ont reçu ce qu'il leur manquait. La wave 2 (addon station scourge et tokens acryliques) est encore en cours de livraison, je n'ai moi-même pas encore reçu la wave 2 (signe du destin, j'ai reçu ce qu'il me manquait le soir même où j'ai écrit cet article).

La marque Hawkwargames est donc destinée à disparaître, ce qui n'est pas le cas des deux jeux Dropzone commander et Dropfleet Commander. Une annonce a été faite lors du message de rachat pour suggérer un troisième jeu dans le même univers au cours de l'année 2018, mais cela me semble très optimiste et être plus du registre de la com'. A priori les deux seuls membres de l'équipe originale qui travaillent toujours chez TTCombat sont le créateur du jeu Dave Lewis (qu'on a pas entendu depuis le rachat) et Patrice Rameau (le graphiste). Andy Chambers continue d'aider Dave pour les règles de Dropfleet, mais TTCombat a indiqué qu'ils faisaient aussi des play-tests en interne.

Plusieurs mois se sont écoulés, ce qu'on peut en dire actuellement :

Les produits DZC et DFC sont maintenant disponibles sur le webstore TTCombat. Il y a quelques articles régulièrement en rupture (Battleship UCM...) mais c'est davantage lié à une forte demande après plusieurs mois d'indisponibilité. Leur ligne de production interne leur permet de ne pas avoir les problèmes que rencontrait HWG à la fin. D'après plusieurs retours sur les groupes facebook dédiés, la montée en puissance de leur atelier résine pour répondre à la demande importate semble se faire un peu au détriment de la qualité, donc ils doivent encore remédier à celà. Globalement c'est quand même plutôt positif car mis à part ces problèmes, la résine est de bonne qualité et les moulages sont fins, donc si on attribue les problèmes de qualité actuels à quelque chose de ponctuel, cela augure bien de la suite. Les commandants célèbres pour DZC Reconquest Phase 2 sont enfin sortis (on les attendait depuis plus d'un an). Pour célébrer cette réouverture, TTCombat a sorti un modèle exclusif pour DFC, le remnant cruiser, qui est de toute beauté. Il possède un profil et des règles pour être joué dans les flottes PHR et UCM en tant que relique de l'Invasion par le Fléau (ces règles ont été mises à jour depuis une première version peu trop forte).



TTCombat propose aussi une gamme de décors MDF pour DZC, qui ont l'air de bonne qualité (c'est leur coeur de métier) et assez abordables. Ils reprennent le style des bâtiments résine de HWG (qui ne sont plus disponibles).

Tout cela rassure la communauté, qui était inquiète du silence radio de HWG, puis du rachat par TTCombat. La version 2 de DZC est toujours annoncée, mais repoussée, avec la perspective d'une beta ouverte.

Tout n'est pas rose cependant, TTCombat ne semble pas désirer conserver les forums officiels HWG (qui ont toujours eu des problèmes de spambot et de validation d'inscription, il est vrai). Ils semblent vouloir privilégier facebook, avec une communication par vidéo live, et en passant par certains membres de la communauté des groupes facebook. Je ne suis pas le seul à considérer que ce serait une perte importante pour la communauté si ce forum officiel devait fermer. Il est probable que la communauté va s'organiser pour en ouvrir un nouveau, mais nous perdrions tout l'existant...

Les promesses enfin tenues

TTCombat a enfin donné trois scénarios pour jouer les croiseurs civils Princess Liner, dont un qui nécessite un vaisseau civil par battlegroup pour chaque joueur ! (téléchargeables sur la page de ressource du jeu).

Les commandants célèbres pour DZC : Phase 2

La fin de la livraison du kickstarter DFC (en cours)

Le futur des jeux 

Comme dit plus haut, Dropzone Commander va recevoir une version 2, mais elle arrivera après un troisième supplément qui sera commun aux deux jeux (nommons le Phase 3). On attend la beta publique de DZC qui est annoncée pour bientôt.

Pour Dropfleet Commander, on a eu l'annonce des destroyers pour les 4 factions, avec 3 ou 4 variantes pour chaque. Les dreadnoughts suivront, avec le fameux supplément commun.


Sunday, March 18, 2018

Assembly line : ma méthode pour peindre en série

Dégrapper les éléments avec soin à l'aide d'une pince coupante.
Ebarber les pièces détachées, limer si besoin
Nettoyer les pièces resine si besoin au liquide vaiselle eau chaude avec une vieille brosse à dents a poils souples.
Réfléchir a ce qui doit être assemblé, ce qui doit rester non assemblé. Il est parfois préférable de coller les petits éléments pour éviter de les perdre.
 Coller chaque sous ensemble au bout d'un fil d'acier : trouver un endroit qui ne sera pas visible pour percer un trou a la perceuse à main. Une goutte de superglue au bout d'un tronçon de 5-10cm et placée dans le trou. Cela permet de manipuler les pièces en les touchant le moins possible.
Pendant la peinture, les tiges sont plantées dans un bloc de polystyrène (récupéré d'un emballage). Cela permet de peindre le sous ensemble sous tous les angles sans avoir la contrainte de devoir le poser pendant que la peinture sèche.
Une fois la peinture terminée, un mouvement de torsion sur la tige en acier permet de la retirer facilement. Il peut etre nécessaire de retirer la superglue a l'aide d'un cutter avant assemblage final.






Tuesday, August 22, 2017

Dropfleet Commander : bien démarrer


On m'a demandé conseil à 1 ou 2 reprises aussi je vais écrire un article sur le sujet...

Le starter set 2 joueurs




Il contient :

- une flotte 550pts UCM : 3 croiseurs, 4 frégates
- une flotte 550pts Scourge :  3 croiseurs, 4 frégates
- le core rulebook
- un poster "surface de jeu" de 3'x4'
- des aides de jeu
- tokens et "décors" carton
- 10D6
- un petit mètre ruban
 Prix officiel 65£, je l'ai trouvé à 52£ (le contenu pris au détail vaut 100£, sans compter les accessoires)

Le starter set 2 joueurs permet de jouer deux flottes relativement équilibrées de 550pts entre-elles, en montant juste les vaisseaux recommandés, sans devoir rien connaître au jeu. La composition suggérée est pas mal pour faire découvrir le jeu, surtout que les aides de jeu dans la boîte sont adaptées pour ça. 

Par contre, quand on est un joueur de 'gurine aguerri, cette taille d'engagement laisse un peu sur sa faim, si c'est possible (il faut donc plus de vaisseaux) je conseille plutôt de commencer avec des listes à 750pts, ce qui permet d'avoir plus de possibilités...(il faudrait que je fasse des listes type, je mets ça dans ma TODO liste).

Si on préfère PHR ou Shaltari, le starter set 2 joueur n'est pas adapté puisqu'il ne contient aucune figurine de ces deux factions.

Battle Fleet box



À la fin du mois d'août 2017 sortent les boîtes "battlefleet" qui contiennent une flotte de taille tournois (1250pts) pour chaque faction :

- 1 battlecruiser (25£)
- 6 cruisers (40£)
- 8 frégates (40£)
- 3 corvettes (20£/2)
- cartes d'activation (8£)
- cartes de commandement de la faction (8£)

Tout ça pour 100£ sur le site officiel (pas encore dispo à l'heure où j'écrais ces lignes), je l'ai vu en préco à moins de 80£ ailleurs (exemple the-outpost.co.uk UCM et Scourge) sachant que prendre le contenu au détail revient à plus de 130£ !

Il suffit d'ajouter 1 rulebook à environ 20£ (16£ ici) et on a tout ce qu'il faut pour jouer (les tokens et autres accessoires peuvent se photocopier, ils sont en dernière page du rulebook, je regarde si je trouve une version téléchargeable).

Bref pour moi, c'est le meilleur deal actuellement (surtout UCM et Scourge, car personnellement je suis moins convaincu par les battlecruisers Shaltari et PHR, faction où le battleship me semble mieux)

Mega Bundle



Si on peut mettre plus de sous, pour avoir plus de vaisseaux, il existe le mega-bundle sur le site de Hawk exemple https://www.hawkwargames.com/products/ucm-bundle-deal

- 1 battleship (30£)
- 8 cruisers (60£)
- 12 fregates (65£)
- 6 corvettes (20£)
- cartes d'activation (8£)
- cartes de commandement de la faction (8£)
- launch assets (20£)

Le tout pour 165£ au lieu de 211£, encore une fois un très bon deal mais déjà un investissement conséquent et qui n'est disponible que sur le site de Hawk (à noter qu'à partir de 100£ sur leur webstore, les frais de port sont gratuits).

Tapis de jeu



Le jeu nécessite une surface "classique" de 4'x4' ce qui correspond à environ 122cm x 122cm.

Pour le tapis de jeu, Hawk Wargames ne propose rien dans sa boutique, il faut passer par un vendeur spécialisé, il y en a plusieurs dont certains sont en partenariat avec Hawk. Le tapis de jeu papier du starter 2 joueurs est sympa pour faire les premières parties mais il est trop petit (3'x4'), et c'est un poster en papier glacé avec des pliures, donc il va vite s'abîmer !

Vous avez le choix entre 3 types de matériaux : tissu, PVC et néoprène ("mousepad")

- le tissu n'est pas trop cher, léger, prend peu de place mais peut être fragile et se plisser ou glisser pendant le jeu
- le PVC est plus lourd, on ne peut pas le plier (ça l'abîme), et il est glissant
- le néoprène est encore plus lourd, plus cher, mais il ne glissera pas et se déroulera bien à plat sur votre table. Les dés feront un bruit bien agréable en roulant dessus et c'est le genre de détail qui n'a pas de prix !

Pour ma part j'ai deux tapis de jeu néoprène (style tapis de souris) de chez Deepcut studio, et c'est le top (j'ai aussi des tapis de jeu PVC et tissu pour d'autres jeux). Par contre c'est assez cher, comptez 50€ sans les frais de port. Exemple : http://www.deepcutstudio.com/product/wargames-terrain-mat-orbital-night-coast/
The model exchange en fait en PVC : https://www.themodelexchange.co.uk/shop-6

Il existe d'autres vendeurs je regarde pour faire une liste plus complète.

Cartes d'activation


Elles sont indispensables au jeu, et le gros paquet officiel coûte 8£. En les mettant dans des protège-cartes et en écrivant au feutre effaçable dessus, elles dureront éternellement. Du coup Il en a assez dans un paquet pour équiper 7 joueurs si vous pouvez en trouver autant (le paquet de 56 cartes comporte 7 cartes de chaque sorte). 


À noter qu'il est très simple d'en bricoler avec des cartes magic sans valeur ou un vieux jeu de cartes, et des post-its, ou d'en imprimer soi-même...

DFList le fameux générateur de listes de flotte quasi officiel permet d'imprimer des inserts à découper et glisser dans le protège carte. J'ai testé et ça marche très bien.

Cartes de commandement




Si les cartes de commandement ne sont pas à strictement parler obligatoires, elles deviennent vite incontournables si on veut jouer en tournois (où elles sont obligatoires). Ces cartes ajoutent des actions spéciales liées aux amiraux. Un paquet de faction coûte 8£ pour les 56 cartes correspondantes.

UCM

Scourge

PHR

Shaltari

Autres Accessoires

Pour les accessoires, il y a tous les tokens qu'il faut dans le starter 2 joueurs, mais c'est du carton assez fin et il existe sur le marché de bien plus jolis tokens acryliques (même si c'est vite un budget) 

Les planches de tokens sont aussi présentes à la fin du rulebook pour être photocopiées. (Hawk est supposé sortir un PDF mais je ne l'ai pas trouvé)

Bref, pour jouer sur du long terme ou sans le starter set 2 joueurs il faudra les bricoler ou en acheter en acrylique ou MDF.


Chasseurs & bombardiers



A noter que Hawk propose une boîte launch assets pour 20£ qui remplacent les tokens chasseurs et bombardiers.

Secteurs




Hawk propose aussi des tokens résine pour les secteurs, qui sont de toute beauté mais il faudra mettre un peu de sous (35+55£), https://www.hawkwargames.com/products/sectors-pack et https://www.hawkwargames.com/products/advanced-sectors-pack

Sinon il est aussi tout à fait possible d'en bricoler en puisant dans la boîte à rabiot...

Autres tokens



Voici quelques possibilités de jetons acryliques ou MDF, je rajoutes d'autres vendeurs au fur et à mesure que je les liste :




Tous les tokens ne sont pas utiles à tout le monde. Par exemple les tokens de torpilles ne sont utiles que si vous en jouez, pareil pour les tokens corruptor qui ne sont utiles qu'aux rares joueurs Scourge qui utilisent des torpilles...

stations spatiales


Enfin, il faut noter que la moitié des scénarios utilisent les stations spatiales, il faut donc en faire l'acquisition, ou bricoler quelque chose (Hawk est supposé sortir un PDF de stations imprimable mais je ne l'ai pas trouvé). 

Hawk Wargames propose une jolie boîte pour faire des stations spatiales à l'aide d'éléments modulables, mais c'est 45£. Je précise qu'avec le contenu de la boîte il doit largement être possible de faire 10-12 stations de taille raisonnable (ou un nombre moins important de méga stations) donc si vous trouvez un comparse avec qui partager les frais c'est pas mal. https://www.hawkwargames.com/products/modular-space-station-pack

Sinon il n'est vraiment pas compliqué de faire des stations avec la boîte à rabiots, y compris avec ce qu'il reste sur les grappes des vaisseaux de dropfleet. Je mettrais quelques exemples ici.

Les socles

Les socles fournis avec les figurines sont parfaitement fonctionnels, mais comme toujours chacun peut avoir ses petites préférences, trouver une version alternative juste un petit peu plus pratique ou plus jolie. Il existe deux versions alternatives facilement procurables :

The Model Exchange




Blotz


En plus du guide d'achat, ne pas oublier les aides de jeu, dflist... voir ma page de ressources Dropfleet Commander

Wednesday, August 2, 2017

DFC UCM / Shaltari 750 pts partie découverte

Les listes des deux flottes 750pts (crées avec DFlist)

--------------------------------------
Shaltari aout 2017 750pts - 738pts
Shaltari - 4 launch assets

SR16 Vanguard battlegroup (350pts)
1 x Onyx - 165pts - H
1 x Basalt - 145pts - M
1 x Opal - 40pts - L

SR5 Line battlegroup (100pts)
1 x Emerald - 100pts - M

SR4 Pathfinder battlegroup (60pts)
3 x Voidgate - 45pts - L
1 x Voidgate - 15pts - L

SR10 Pathfinder battlegroup (228pts)
2 x Topaz - 74pts - L
3 x Glass - 54pts - L
1 x Granite - 100pts - M

--------------------------------------
Ucm aout 2017 750pts - 736pts
UCM - 6 launch assets

SR10 Vanguard battlegroup (195pts)
1 x Avalon - 195pts - H

SR10 Line battlegroup (264pts)
1 x Seattle - 132pts - M
1 x Seattle - 132pts - M

SR4 Pathfinder battlegroup (128pts)
2 x New Orleans - 64pts - L
2 x New Orleans - 64pts - L

SR5 Pathfinder battlegroup (149pts)
3 x Toulon - 105pts - L
2 x Santiago - 44pts - L

L'objectif c'était de jouer une partie d'initiation "plus" c'est à dire une taille légèrement supérieure aux 550pts des flottes de starter pour faire découvrir le jeu à quelqu'un qui a déjà une expérience dans ce type de jeux.

Le scénario choisi a été le numéro 1 du livre de règles avec 3 clusters à 4 secteurs sur la ligne centrale.

On a commencé assez tard donc on savait dès le début que l'on aurait probablement que le temps de faire 4 tours mais cela ne nous a pas empêché de prendre du bon temps, et aussi pour moi l'occasion de tester les socles alternatifs.

Tour 1




Déploiement en colonne, ce qui veut dire que chaque joueur peut déployer deux battle group au premier tour, puis deux au second tour. Le joueur ucm se voit forcé de commencer et envoie son groupe de trois toulon au centre tandis que les deux corvettes filent sur son flanc gauche. Le shaltari envoie ses corvettes glass pour les contrer, ses deux frégates topaz et le croiseur granit s'avancent au centre. L'ucm fait ensuite avancer ses quatre strike carriers, un sur chaque flanc et deux au centre. Les voidgates shaltari avancent de façon symétrique.






Tour 2


duel de corvettes au dessus d'un cluster latéral

Les voidgates descendent vers les secteurs ciblés.  l'ucm fait avancer les corvettes vers le secteur, et les toulons du centre vers le flanc droit de l'ucm pour contourner un champ de débris. Les shaltari avancent leurs propres corvettes et frégates pour contrer le mouvement ennemi et profitent de leur portée supérieure pour ouvrir le feu et détruire un Toulon tout en scannant activement un Seattle qui vient d'arriver. Le granit continue son avance en marche silencieuse. Les deux fleet carriers Seattle arrivent au centre, tout comme le fleet carrier shaltari et le croiseur lourd onyx. Enfin le battlecruiser avalon s'avance au centre en marche silencieuse. Les strike carriers ucm descendent vers les clusters. Le mothership se cache tout à l'arrière derrière un champ de débris.







Lancements : les bombardiers shaltari fondent sur un seattle, qui reçoit une escorte de chasseurs pendant que les bombardiers ucm harcèle un croiseur ennemi sans succès.

Le troupes débarquent au sol.

Tour 3




Les Toulon détruisent un topaz. Les corvettes se livrent a un duel mortel, une perte de chaque côté. Les croiseurs shaltari agressent un Seattle mais ne réussissent pas à l'endommager gravement. Ils lèvent leurs boucliers. Les croiseurs ucm ouvrent le feu endommageant gravement le croiseur lourd shaltari. Le laser de l'avalon en particulier fait de lourds dégâts.






Phase de lancement : les bombardiers shaltari fondent sur l'avalon mais ne réussiront pas a traverser les defenses. Pendant ce temps les bombardiers ucm causent quelques dégâts mais les boucliers des shaltari les protègent.

Au sol les combats font rage sans qu'aucun camp ne l'emporte de façon définitive et des renforts arrivent constamment par dropship et par gate.

Tour 4




L'avalon achève le croiseur lourd shaltari. Le basalt ouvre le feu et cause quelques dégâts a un seattle qui se trouve alors en declin orbital. Les seattle ouvrent le feu sur le croiseur granit qui subit a son tour un déclin orbital, mais se placent a portée du cluster central. Les Toulons se placent pour contrôler le cluster du flanc droit de l'ucm. Le topaz tente de contester en détruisant un Toulon, sans succès. Le mothership sort de derrière le champ de débris derrière lequel il se cachait et détruit les deux Toulons (ce qui permet au Topaz survivant de marquer sur ce cluster).

Points de victoire :






Le granit chute dans l'atmosphère et est détruit.

Résultat final : victoire mineure de l'ucm 14/12

Le matériel de jeu utilisé :

Les tokens et autres marqueurs acryliques ainsi que les bases alternatives viennent de https://www.themodelexchange.co.uk/shop-7

Le tapis de jeu vient de http://www.deepcutstudio.com/



Saturday, February 11, 2017

DFC : UCM vs Shaltari 999pts

La flotte Shaltari


1 - 995pts
Shaltari - 4 launch assets

SR20 Vanguard battlegroup (355pts)
1 x Palladium - 185pts - H
2 x Aquamarine - 170pts - M

SR7 Line battlegroup (200pts)
1 x Amber - 110pts - M
2 x Jade - 90pts - L

SR8 Line battlegroup (280pts)
1 x Basalt - 145pts - M
3 x Topaz - 135pts - L

SR9 Pathfinder battlegroup (160pts)
1 x Emerald - 100pts - M
3 x Voidgate - 45pts - L
1 x Voidgate - 15pts - L


La flotte UCM


UCM test 999pts - 989pts
UCM - 6 launch assets

SR16 Line battlegroup (318pts)
2 x New Cairo - 176pts - M
1 x Berlin - 105pts - M
+ UCM Captain (20pts, 2AV)
1 x Lima - 37pts - L

SR11 Line battlegroup (296pts)
1 x Seattle - 132pts - M
1 x Seattle - 132pts - M
1 x Jakarta - 32pts - L

SR9 Pathfinder battlegroup (259pts)
2 x Taipei - 78pts - L
1 x San Francisco - 111pts - M
2 x Toulon - 70pts - L

SR3 Pathfinder battlegroup (96pts)
2 x New Orleans - 64pts - L1 x New Orleans - 32pts - L


La mission : scénario 2 mixed engagement

Une station spatiale de part et d'autre, deux clusters sur la ligne de centre vers le bords. Les stations spatiales sont des crit locations, tout comme les cluster mais ceux-ci comptent double. Les stations sont armées en BTL et close action. Nous avons décidé qu'elles seraient de taille moyenne.

approche distante : les BG avec 9 ou moins arrivent au tour 1, ceux entre 10 et 15 au tour 2 et le reste au tour 3. Résultat le Shaltari a 3 de ses BG au tour 1, puis son gros BG au tour 3, l'UCM reçoit un BG au tour 2 et son gros BG au tour 3.

Tour 1


Le BG UCM arrive au centre en marche silencieuse sauf pour le San Fran qui descend en orbite basse pour mettre des hommes dans la stations spatiale.

Le shaltari place ses vaisseaux fleet carrier et amethysts en face pour constituer une ligne de front.

Le Mother ship et ses voidgates se déploient. L'emerald est placé sur le flanc gauche du Shaltari pour profiter des champs de débris. 4 voidgates permettent de constituer une chaîne sur toute la largeur de la table.


L'UCM active son deuxième et dernier BG avec les 3 New Orl, un BG donc très léger, et les fait avancer en deux groupes : 1 New orl à sa gauche et deux à sa droite en direction des deux clusters.

Fin du tour le Basalt est à portée et lance 4 socles de bombers sur un pauvre Toulon.

Tour 2


L'UCM commence le tour en prenant l'initiative grace à son BG de 3 new orl qui est super léger, et les place aussitôt dans la sécurité relative de l'atmosphère.

Il était temps car le Amber qui se trouve sur le flanc droit shaltari avance pour tenter d'abattre le New orl qui se trouve juste là. Il lui cause un unique point de dégâts.


Le BG UCM avec les 2 seattles et le jakarta arrivent à la rescousse. Les Seattle se cachent derrière un champ de débris et le jakarta avance en full thrust pour se placer derrière un autre champ de débris plus loin.

Le Mothership et les voidgates avancent pour se mettre en position, l'Emerald tente aussi sa chance contre un New Orl dans l'atmosphère et lui cause 1 dégat.

C'est là que va se jouer la manoeuvre qui décide de la partie : tout d'abord les toulons rejoignent le jakarta, dont l'aide permet au toulon de survivre à la vague de bombers. Ils ouvrent le feu sur le Amber. Pendant ce temps, le San Fransisco avance doucement derrière eux. Plus important, les deux taipei font un max thrust pour se placer au niveau du Emerald




La ligne de front Shaltari continue d'avancer au centre et prend la station spatiale au main des humains pour cible, mais celle-ci est résistante avec A3+ et 12 en hull. Elle prend aussi les bombers, mais avec l'aide de chasseurs elle résiste tant bien que mal

Tour 3

On retourne les carte et l'UCM l'emporte avec sa carte Toulon, taipei et San fransisco. Les deux taipei avancent en ordre standard et tirent de toutes leurs armes sur le Emerald. Ils arrivent tout juste à le détruire, celui-ci étant emporté par une surcharge réacteur ! 

Le Shaltari, ayant clairement sous estimé la menace avait joué sa carte avec son gros BG



C'est l'arrivée des plus gros BG de chaque côté, et c'est sur le flanc droit que se concentre maintenant le gros de l'action



La station spatiale humaine succombe sous les tirs shaltaris



Les Seattle avancent en restant le plus possible à couvert derrière les débris, ça marche bien.

Le BG du vaisseau amiral humain achève le Amber avec ses BTL

Le San Fran qui s'est trop exposé en voulant se placer en position de déployer des troupes sur le cluster du flanc gauche humain est détruit par le Amber et les Turquoise.

Tour 4


On commence le tour, l'UCM active son BG amiral, qui va focaliser ses BTL sur le vaisseau amiral Shaltari et le détruit une une seule salve.


Le joueur Shaltari concède la victoire, la situation étant clairement en sa défaveur.

Conclusion


Clairement une bonne partie, mais où on est encore en apprentissage de certaines règles. Le Shaltari a fait une grosse erreur de conception de liste, avec 1 seule emerald. Le BG avec les 3 impel a été clairement décevant, ça manque de punch. Côté UCM la liste semble plus solide, les taipei étant les héros du jour, les toulons sont toujours aussi fiables. Le San fran est fidèle à sa réputation et meurt en 1 tour.

Saturday, December 17, 2016

Dropfleet Shaltari vs UCM (500pts flottes d'initiation)





L'UCM gagne l'initiative en jouant le BG avec le seattle (fleet carrier) et laisse donc le Shaltari dévoiler ses plans. Celui-ci avance ses vaisseaux d'attaque en couvrant toute la ligne de front en max thrust ce qui le fait arriver presque au niveau des clusters centraux mais pas tout à fait. D'après  les calculs de l'amiral Shaltari, il a avancé le plus possible sans qu'il soit possible pour les vaisseaux UCM de cibler ses vaisseaux. L'UCM avance le gros de sa flotte sur son flanc droit, pour aller à la rencontre du mothership shaltari (la cible prioritaire) tandis que les deux strike carriers avancent sur le flanc gauche avec le fleetcarrier en support. Aucun tir pendant le tour 1, qui est uniquement dédié au positionnement.

Début du tour 2, l'UCM gagne à nouveau l'initiative et laisse le Shaltari jouer son groupe en face des strike carriers. C'est là que la supériorité technologique des shaltari se fait tout de suite sentir, car les strike carriers sont à portée des frégates et du croiseur Shaltari. Une des frégates est détruite, ce qui est un énorme revers pour l'UCM (c'est le seul moyen de déposer des troupes et donc le principal moyen de marquer des points de victoire dans cette partie).

En représailles, le fleetcarrier se positionne derrière un champ de débris denses et attend son heure (le lancement des bombardier se fait à la fin du tour).

Pendant ce temps sur le flanc droit, le mothership tente de manoeuvrer pour échapper à la force de frappe UCM, mais en vain, les frégates Toulon et le Berlin concentrent leurs tirs sur le vaisseau Shaltari et l'endommagent. Le Moscow tente de se cacher derrière un champ de débris tout en se laissant une marge de manoeuvre, ce qui s'avèrera une erreur. Les vaisseaux shaltari équipés de canons à particules ciblent le croiseur lourd UCM et commencent à l'endommager.

Fin du tour 2, le fleet carrier UCM envoie ses bombardiers vers une frégate Shaltari. Malgré le champ de débris, les pilotes d'élite de l'UCM naviguent sans difficulté entre les obstacles et concentrent leurs tirs sur leur cible qui explose ! Pendant ce temps le dernier strike carrier dépose des troupes dans un cluster, pendant que les voidgates shaltari et le mothership déposent deux régiments de blindés dans le cluster central et un régiment de blindés dans le dernier cluster. Les troupes occupent les secteurs militaires dans l'espoir de pouvoir se servir de leurs canons au prochain tour.



Tour 3, l'UCM commence en manoeuvrant avec le fleet carrier pour dépasser la force shaltari, et utilise ses armes rapprochée sans effet face à la défense rapprochée supérieure des extra-terrestres. Le Shaltari concentre ses tirs sur le strike carrier dans l'atmosphère et réussit à le détruire avec un tir chanceux. Pendant ce temps de l'autre côté de la zone de combat la force de combat UCM constituée par le Berlin et les deux Toulons détruisent le mothership. La force shaltari concentre tous les tirs des canons à particule sur le Moscow et le réduisent en débris alors qu'il n'a pas eu l'occasion de tirer une seule fois !

Encore une fois les bombardiers détruisent une frégate shaltari.

Tour 4, l'UCM mène un combat héroïque pour tenter de détruire les vaisseaux de combat shaltari restants, ce qui s'avère difficile en ayant perdu son vaisseau amiral, puis le fleet carrier suite à une erreur de positionnement... Le camp shaltari possède un énorme avantage depuis le début en controlant le cluster principal et il devient vite évident que les humains ne peuvent pas gagner. La partie se termine au tour 6 avec la destruction du dernier vaisseau humain, il reste au joueur Shaltari 1 croiseur et deux frégates avec canon à particule. Les canons de défense de surface contrôlés par les Shaltari ont même réussi à détruire les deux frégates Toulon...



Excellente partie, mais qui montre les limites des flottes à 500 points. La possession par le joueur Shaltari de 3 voidgates est un énorme avantage tactique, car le mothership peut être laisse bien plus en arrière par rapport aux strike carriers. Nous apprenons encore à jouer (consultation fréquente des règles) et les particularité de nos factions et vaisseaux respectifs. Prochain objectif : disputer une partie à 1000 pts !


du côté du maériel :

Le tapis de jeu en néoprène (type tapis de souris) de Deepcut Studio (environ 50 euros) s'avère magnifique et extrêmement confortable pour le jeu.

Les marqueurs acryliques de débris orbitaux sont très bien, quoi qu'un peu épais (mais c'est un détail vraiment mineur). J'ai marqué avec une lettre D ou F au feutre effaçable si c'était dense ou fine, ça fonctionne bien.

Pareillement, les marqueurs de clusters en acrylique opaques sont plus agréables que la version carton, avec un renfoncement pour placer le marqueur secteur en résine. Le tout est du plus bel effet !

Enfin les marqueurs d'état (incendie, déclin orbital) sont très bien aussi.

Tout ces marqueurs viennent de http://www.themodelexchange.co.uk/

On a utilise des marqueurs de "flammes/explosion/impact" pour les pics de signature, ça marche bien. Ils viennent de http://www.ebay.fr/sch/pyrkol/m.html?_nkw=&_armrs=1&_ipg=&_from=

Il me reste à trouver des marqueurs adaptés pour l'altitude et la marche silencieuse et ce sera parfait !